Recension dans Vie Nouvelle

Publié le 20 juillet 2011 dans Ils en parlent

Art contemporain : le concept
Par Yvon HUET
Vie nouvelle n°163, juin 2011

Samuel Zarka est né en 1980 à Sarcelles. Conférencier à l’Académie royale des Beaux Arts de Liège, il est diplômé entre autres de l’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris Cergy et de l’Université Panthéon Sorbonne (philosophie). Particulièrement actif dans le domaine de la danse contemporaine, jeune praticien et penseur d’une nouvelle génération, il met en valeur un aspect inédit de la lutte des classes dont il se réclame sans détour, côté création artistique de notre temps.

« L’art contemporain doit être interrogé dans sa logique globale, au-delà de la pluralité de ses productions. Il peut ainsi être envisagé comme un style artistique homogène, dont les déclinaisons s’effectuent sur un fonds mythologique, qui ne saurait être compris indépendamment des transformations sociales et culturelles des sociétés dans lesquelles il s’inscrit. ».

Cette citation résume le plus simplement possible la démarche d’une penseur en herbe qui a le mérite, à une époque où la philosophie est mise au rebut dans l’enseignement, d’initier une démarche valorisant la production artistique, prise dans sa diversité et dans son mouvement. Certes, il faut arriver à « suivre » un langage où la dialectique est reine et ouvrir souvent son dictionnaire. Mais une fois l’effort engagé, comme il est bon de découvrir un talent de réflexion qui sort d’un ordinaire nous renvoyant au constat récurrent de décadence.

Jamais les musées n’ont été aussi fréquentés et l’art des années d’après guerre à nos jours n’est pas un phénomène de mode éphémère.

La genèse du concept d’art contemporain proposée par Samuel Zarka redonne du corps à la pratique philosophique. Comme il le dit si bien dans sa conclusion, « le nouveau arrive tout seul. » Découvrons-le.

Vie nouvelle, n°163

Site de Vie nouvelle

Partage :
  • Print
  • email
  • PDF
  • Twitter

Mots-clés , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaires

Flux / trackback

Répondre